Vignobles du sud

À la découverte des vignobles du sud de la France

VIGNOBLE DU SUD BIO WINE FESTIVAL LES 9 CAVES BANYULS 2017 OENOTOURISME

Joyeux souk aux 9 caves à Banyuls

| 0 Commentaires

Il y a des lieux que l’on aimerait avoir en bas de chez soi. Mais le lieu en soi n’est rien sans l’esprit du lieu. Imaginez les bâtiments d’une ancienne cave coopérative étroitement intriqués au milieu du bâti environnant et totalement à l’abandon. Une ruine. Aujourd’hui, c’est un lieu assez unique, dont l’esprit vous aimante dès que vous passez devant. Et en même temps qu’il est très difficile de décrire.  « Les 9 caves » à Banyuls. On pourrait commencer par dire qu’il y a là 9 lieux de vinification, plus ou moins spacieux, où opèrent 9 domaines. Ce n’est déjà pas banal. Mais on n’a pas dit l’essentiel. Les femmes et les hommes à l’origine du projet, celles et ceux qui y travaillent aujourd’hui. C’est eux l’essentiel. Et ils sont tout sauf banals. On les rencontre, à peine commence-t-on à discuter que l’on a envie de devenir leur copain.

VIGNOBLE DU SUD BIO WINE FESTIVAL LES 9 CAVES BANYULS 2017 OENOTOURISMETous les vins des 9 caves ne m’emballent pas, mais c’est bien la chose la moins importante. L’essentiel, c’est la façon dont ces vignerons vivent leur métier. On pourrait préciser qu’ils font des vins nature. Mais ça devient de moins en moins banal. Pourtant, sur les pentes des communes de Banyuls et de Collioure (Pyrénées-Orientales), croyez-moi, faire ce choix là n’est pas une sinécure. On se demande même si c’est un choix. Je crois qu’ils n’ont rien choisi du tout en vérité. Pour eux, la viticulture n’a pas d’autre alternative.

« Les 9 caves » vendent aussi du vin. Pas seulement ceux des artistes cités ci-avant mais de bien d’autres domaines, en bio et nature. Mais pas que, il y a aussi des jus de fruit, des vinaigres, des bouquins. « Les 9 caves » proposent aussi 3 gîtes écologiques. Et que serait « Les 9 caves » sans son restaurant. Mais là encore, le mot est inadéquat, trop réducteur, trop banal. Disons que ce n’est pas un restaurant, c’est un lieu de vie. Là travaillent de joyeux drilles, qui cuisinent, qui servent, qui déconnent (à goûter l’humour pince-sans-rire de Porthos). Et viennent déjeuner là des jeunes et des vieux, des gens du cru, des qui ont adopté le cru, des de passage.

VIGNOBLE DU SUD BIO WINE FESTIVAL LES 9 CAVES BANYULS 2017 OENOTOURISMEVIGNOBLE DU SUD BIO WINE FESTIVAL LES 9 CAVES BANYULS 2017 OENOTOURISMEPour capter l’esprit du lieu, rien ne valait le Bio Wine Festival de samedi dernier (27 mai). Un patchwork détonnant de vignerons, ceux du lieu et les invités (du coin ou lointains), Nathalie, passionnée, de La Vinaigrerie La Guinelle, un décapsuleur d’huitres, une enrobeuse de chocolat, un vendeur de Parmigiano Reggiano forcément Biologico, un couple de gardois originaire du Japon (!) faisant déguster des condiments et pâtisseries improbables, et j’en oublie. Dégustation, sustentation, conversation, jusqu’au soir, jusqu’à l’apéro puis dîner aux notes du groupe Davy Kilembé et à la gouaille de son chanteur. Mention spéciale à Linda, grande planificatrice de ce joyeux souk. Mention spéciale à l’humeur égale et à l’accueil des gens des 9 caves, du matin jusqu’à tard dans la nuit. Le vin autrement, c’est ici.

VIGNOBLE DU SUD BIO WINE FESTIVAL LES 9 CAVES BANYULS 2017 OENOTOURISMELes artistes vignerons des 9 caves : Vinyer De La Ruca, Bruno Duchêne, Thierry Diaz, Bertrand De Guitaut, La Cave des Nomades, Domaine Carterole, Nicolas Mirailles, Domaine Vall Malenya, Domaine de La Casa Blanca (voir l’article que consacre la très belle revue 12°5 à ce domaine dans son dernier numéro, en librairie), Domaine du Possible.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.