Vignobles du sud

À la découverte des vignobles du sud de la France

VIGNOBLES DU SUD GUSTUMO ROUSSILLON CAVISTE CANET-EN-ROUSSILLON
VIGNOBLES DU SUD GUSTUMO ROUSSILLON CAVISTE CANET-EN-ROUSSILLON

Gustumo (Canet-en-Roussillon) : coups de cœur de l’hiver pour Vignobles du Sud

| Un commentaire

En 1258, Saint-Louis, roi de France, et Jacques 1er, roi d’Aragon s’accordent sur la frontière entre le royaume capétien et celui d’Aragon. Le premier abandonne toute velléité sur le Roussillon et le second cède le Fenouillèdes. En 2018, Jean-Philippe, caviste à Canet-en-Roussillon, par un étonnant clin d’œil historique, a retenu trois domaines situés sur cette frontière qui ne fut en réalité à peu près jamais respectée. Frontière qui soit dit en passant marquait la limite territoriale entre les langues d’oc et le catalan… Bon, on s’en moque un peu, l’important c’est ce qu’il y a dans la bouteille. 

Le premier choix de Jean-Philippe nous emmène au Domaine des Schistes, à Estagel (on est sur les coteaux viticoles de l’Agly), pour la cuvée « Jasse d’en biell » (2015, Côtes du Roussillon). Un Macabeu dominant, avec un peu d’élevage en demi-muid. Ce qu’il aime dans cette cuvée ? « La tension, le côté droit, racé ».

Jean-Philippe aime la vivacité sur les blancs. Il trouve les cépages implantés  récemment, comme la Marsanne, la Roussanne, mal adaptés aux terroirs d’ici. « Ils donnent des vins un peu lourds, un peu gras, qu’il vaut mieux boire très jeunes. Pas des vins avec de longues tenues ». « Les Macabeus, les Grenaches, s’ils ont été plantés ici, ce n’est pas pour rien ! ». Cette cuvée (16€) se suffit à elle-même, en apéro, mais elle sera très bien sur de jolis poissons, sur un tataki de thon. Démonstration, Jean-Philippe ouvre une bouteille pour que l’on déguste. « Une belle longueur, de la minéralité, un côté légèrement salin en fin de bouche, un passage en barrique bien maîtrisé ».

Je vous rappelle qu’Olivier, le caviste d’Au cépage fleuri (Saint Estève) avait choisi cet été la cuvée « Caune d’en Joffre » du Domaine des Schistes (voir l’article).

VIGNOBLES DU SUD GUSTUMO ROUSSILLON CAVISTE CANET-EN-ROUSSILLONPour le second coup de cœur, on ne va pas très loin, du côté de Maury, au domaine Clos del Rey. Les parcelles de la propriété sont parmi les plus hautes de l’appellation, et certaines vignes sont âgées de 120 ans ! La cuvée Sabina (2016, Côtes du Roussillon Villages) est un assemblage de Grenache (70%) et de Syrah (30%), élevé en cuve. Ce « joli coup de cœur » fait un tabac en restauration et bars à vin. « Un vrai vin de terroir, un peu massif, qui appelle de belles viandes rouges,  que l’on boit toujours trop jeune. On peut le garder entre 5 et 8 ans ». Une quille à 9 €.

Et pour le dernier coup de cœur, on bouge à peine, pour aller vers Tautavel au pied du château de Quéribus, au Domaine des Soulanes. « Cathy et Daniel Laffite sont des copains. Ils bossent en bio ». La cuvée Salines (Côtes Catalanes) est un assemblage de Grenache (85%) et Carignan (15%). Jean-Philippe apprécie notamment la précision dans la vinification et les assemblages du vigneron. « Daniel est un vinificateur pointilleux, exigeant. Si le vin ne correspond pas à ce qu’il en attendait précisément au départ, il change son fusil d’épaule ». « Des tanins jolis et bien serrés, une étonnante finale saline… ». Une cuvée confidentielle, issue d’une petite parcelle, à 12,50 €.

Au fait, la France récupère définitivement le Roussillon en 1659. Ça s’arrose non ?

A lire, le portrait de Jean-Philippe, cave Gustumo

Un Commentaire

  1. Tu peux tester le tarrimbo rouge 2014 excellent sur un pluma de porc ibérique. Tu peux aussi tester Y de caramany pour l’apero. Sinon tu viens à la maison…
    Ils mériteraient un article…

Laisser un commentaire

Champs Requis *.