Vignobles du sud

À la découverte des vignobles du sud de la France

9 février 2016
de Bruno
0 Commentaires

Vignobles et terroirs autour de Nîmes

Vous habitez ou vous séjournez à Nîmes ou dans les alentours ? Voici les vins et vignobles à découvrir dans les environs. Et aussi d’autres lieux du vin…

Les Costières de Nîmes

Plantez-vous au pied des Arènes de Nîmes. Outre que vous avez au-dessus de la tête un extraordinaire empilement de pierres taillées il y a plus de 19 siècles, vous êtes également aux portes des « Costières de Nîmes ». Si ce vignoble est situé dans le département du Gard et donc la région administrative Languedoc-Roussillon, il est rattaché à la région viticole du Rhône-méridional. Il est ainsi le plus méridional des vignobles de la vallée du Rhône.

Bon, mais en ouvrant une bouteille de Costières, on est plutôt dans la lignée Languedoc ou l’esprit Rhône ?

Costières de Nîmes oenotourisme tourisme vin vignoble Gard Languedoc-Roussillon

Lire la suite →

16 décembre 2015
de Bruno
0 Commentaires

Les vins plaisirs : coups de cœur de l’automne pour Vignobles du Sud

Vins_plaisirs_les_loupiotsPhilippe, caviste, Les vin plaisirs à la Grande Motte

Premier vin choisi par Philippe, la cuvée Les Loupiots du Domaine Le Clos du Lucquier (2014, 21,90€), à Jonquières (Hérault), « un vigneron qui fait de très jolies choses ». Nous sommes en AOC Languedoc, un assemblage Roussanne, Viognier et Grenache Blanc, « et un nez atypique, plein, riche ; on ne reconnait aucun des cépages. Un côté très beurré. De la finesse et en même temps une superbe puissance en bouche ». Situé sur la commune de Jonquières (au dessus de Clermont-l’Hérault), le Domaine fait aussi des vins en AOP Languedoc-Terrasses du Larzac et AOP Languedoc-Montpeyroux.

Pour le deuxième vin, on quitte la plaine de Gignac, au pied des Grands Causses, pour rejoindre la rive droite du fleuve Vidourle, à Saint-Christol, toujours dans l’Hérault (voir l’article Des galets et encore des galets).

Philippe propose la cuvée Les Frênes du Domaine Guinand (2013, 8,70 €) . « On a le côté fruits noirs, épices, cannelle de la Syrah, avec un très bel équilibre en bouche et un côté toasté boisé, à peine marqué, discret comme tout le monde peut l’aimer, autrement dit qui ne gênera pas ceux qui n’apprécient guère le bois et qui ira très bien à ceux qui l’aiment. Un vigneron qui travaille vraiment bien ».

Et puis pour finir, on file dans son pays d’origine, pour un Vouvray effervescent de Benoît Gautier, du Domaine de la Châtaigneraie (9,90 €). « Un chenin, avec un élevage comme un Champagne millésimé, c’est-à-dire 30 mois de vieillissement sur lattes, un bon parfum, sur des arômes agréables qui rappellent les fleurs blanches et le coing ».

Les vins plaisirs, à La Grande Motte. Voir le portrait de Philippe.

 

20 novembre 2015
de Bruno
0 Commentaires

Fabienne, caviste et torréfactrice !

petitGrain-portraitAu petit grain, Montpellier

Humer l’odeur du café tout juste torréfié en pénétrant chez un caviste n’est pas banal. Être accueilli par une jeune femme ne l’est pas non plus, dans ce monde encore passablement masculin. Y croiser une autre caviste du quartier est un truc très inhabituel. Fabienne, la maîtresse des lieux, ne recherche pas la singularité à tout crin, juste à être en phase avec ses envies et ses convictions. D’où une place de choix consacrée aux vins nature dans son antre (80% des références).

Lire la suite →

12 novembre 2015
de Bruno
0 Commentaires

Au cœur des vignes, les hommes se racontent

Mémoire sociale de la Cave Coopérative de Montpeyroux

Savez vous que les villages viticoles du Languedoc-Roussillon comptent presque tous, en plus de leur église, une cathédrale ? Ces dernières ne passent pas inaperçues dans le paysage, avec leur architecture massive, dressées au cœur des bourgs ou installées à leur périphérie. Mais il est plus facile, et parfois plus tentant, de pousser la porte d’une église que celle de ces bâtiments à l’esthétique rarement folichonne.

Mais de quoi je parle ?

Lire la suite →

8 novembre 2015
de Bruno
0 Commentaires

Le Vin Noir : coups de cœur de l’automne pour Vignobles du Sud

Vin_noir_clin_oeilJacky, caviste, Le Vin Noir

Pour ce coup de cœur de l’automne, Jacky a d’abord retenu la cuvée clin d’œil (2014 ; 8,50€), du Mas Lau, à Souvignargues à côté de Sommières. Le cépage ? L’œillade, ancien nom du Cinsault. « Sur du fruit, avec un côté litchi, automnale, 12°. Délicieux et propre, pas d’intrant, pas ou très peu de sulfites, levures indigènes ».

Vin_noir_PartagePuis deux cuvées de Bruno Weller (domaine les Promesses de la Terre), un Alsacien installé en Corbières, adepte de la biodynamie. « Corbières, on pense… ouf ! C’est ensoleillé oui, avec de l’expression, mais c’est super élégant. Pour la cuvée Partage (16,60€), la Syrah ressort, sur des notes de fruits noirs, de tapenade et d’épices. Quant à la cuvée Dandy (16,50€), elle est passée en fût de façon délicate, très bien maîtrisée, comme tout ce que fait ce vigneron ! ».

Le Vin Noir, à Montpellier – Voir le portrait de Jacky par Vignobles du Sud

2 novembre 2015
de Bruno
Un commentaire

Jacky, nature et malice

Vin_noirLe Vin Noir, Montpellier

Pour un nom insolite, c’est un nom insolite. Et même peut-être pas très commercial, mais le racolage facile, c’est pas son truc au maître des lieux. Sa stratégie marketing est ailleurs. Il suffit de rester 10 minutes dans sa boutique pour s’en convaincre. Les habitués du quartier défilent pour bavarder avec un type affable. Et diablement expérimenté.

Lire la suite →

30 octobre 2015
de Bruno
0 Commentaires

Le complexe découpage du vignoble languedocien…

AOC, AOP, IGP, ça vous parle ? Ou vous vous en fichez ?

La région viticole « Languedoc » bénéficie d’une appellation d’origine contrôlée – AOC – également dénommée appellation d’origine protégée du point de vue de la réglementation européenne – AOP –, et d’une indication géographique protégée – IGP Pays d’Oc. Les règles de production sont sensiblement différentes entre AOC et IGP. Pour les IGP, les vignerons ont une plus grande liberté dans l’assemblage des cépages, ce qui peut donner des vins originaux (et de qualité).

Le Languedoc-Roussillon se caractérise par une extraordinaire diversité de sols et de climats, et donc de terroirs. Or les cépages ne s’expriment pas de la même façon selon le climat, l’exposition, le relief, le sol et le sous-sol (sans parler du savoir faire des vignerons). Ce qui aboutit à une très grande diversité de vins !

Lire la suite →

20 octobre 2015
de Bruno
0 Commentaires

Vignobles et terroirs autour de Montpellier

Vous habitez ou vous séjournez à Montpellier ou dans les environs ? Heureux que vous êtes, tant il y a ici de vins et de vignobles à découvrir.

Vous me direz que ce préambule pourrait s’appliquer à n’importe quel endroit en Languedoc-Roussillon, et vous n’aurez pas tort. Et si vous êtes un brin connaisseur, vous pourriez également me dire qu’il n’est pas facile de s’y retrouver dans les nombreuses appellations et indications qui classifient tous ses vins, à défaut de clairement les hiérarchiser. Certes, et je vais vous parler dans cet article de très nombreux types de vin, pour un secteur qui compte quoi ? Une cinquantaine de communes. Pas d’inquiétude, on peut déguster des vins remarquables sans avoir le nez collé à l’étiquette. Et pour ceux qui veulent tout de même en savoir un peu plus, pas d’inquiétude non plus, je vous propose des tas de pistes pour ça. Entre autre lire l’article sur le découpage du vignoble languedocien.

Pour découvrir tous ces vins, vous pouvez bien sûr fréquenter les dizaines de bars à vin de l’agglomération de Montpellier, ou les très nombreux cavistes. Mais n’hésitez pas non plus à vadrouiller dans les vignobles du coin, à aller à la rencontre des vignerons, à découvrir les nombreuses manifestations autour du vin et de la vigne. Suivez le guide !

CarteGres
Les Grès de Montpellier

Lire la suite →

5 octobre 2015
de Bruno
0 Commentaires

Cave du Boutonnet : coups de cœur de l’automne pour Vignobles du Sud

Boutonnet_CacahuetesLaurent, caviste, La Cave du Boutonnet, Montpellier

Laurent a d’abord retenu une bouteille à l’étiquette intriguante et au nom qui ne l’est pas moins, « Cacahuète ». Il s’agit du domaine Mamaruta de Marc Castan, sur la commune de La Palme, à côté de Fitou dans l’Aude et d’un rouge nature « plein de fraicheur, une matière très dense mais une fluidité en bouche très agréable » (carignan, grenache noir, mourvèdre ; 14 €). Mais pourquoi Cacahuète ? A cause du voisin de Marc Castan qui, en découvrant son motoculteur, lui a demandé « mais qu’est-ce que tu vas foutre dans tes vignes avec ta cacahuète ? ».

Puis un vin de Bruno Weiller, du domaine Les Promesses de la Terre (La Grasse) en Corbières, en biodynamie. « Un vin assez atypique pour un Corbières, parce qu’il a une matière très légère, assez aérien, et puis de la fraicheur, et encore de la fraicheur » (cuvée Renaissance, Syrah, Grenache et Carignan, 2013, 10 €).

Et enfin un Bourgogne aligoté, du domaine des Rouges-Queues (2014), un petit domaine de 5 hectares au sud de Beaunes, à Sampigny les Maranges (Appellation Village de la Côte de Beaune). Le domaine est tenu par un jeune couple (Isabelle et Jean-Yves Vantey) qui travaille en biodynamie. La cuvée proposée (L’Aligator, 2014) est un vin « très frais, très équilibré, avec une belle tension ». Une bouteille à 12,80 €, « l’achat gagnant pour ceux qui aiment les vins vifs, tendus, nerveux ».

La Cave du Boutonnet, à Montpellier. Voir le portrait de Laurent par Vignobles du Sud